Tuyau bouché

 

Un tuyau bouché sonne une octave plus grave que s'il était ouvert.

Autrement dit, un tuyau bouché mesure la moitié de la longueur d'un tuyau ouvert de même hauteur sonore.

Les tuyaux bouchés sont peu fréquents dans l'orgue corse. On les remarque essentiellement dans les orgues d'origine française.

On utilise cet artifice :

- pour obtenir un timbre plus voilé qu'un tuyau ouvert,

- pour gagner de la place en hauteur.

L'obturation s'effectue en haut du corps :

- par un tampon en bois muni de peau en guise de joint pour les tuyaux en bois,

- par une calotte de recouvrement en métal, coulissant en haut du corps munie de papier en guise de joint pour ceux en métal.

Le coulissage permet l'accord, un manche en bois ou une anse en métal ou en corde aidant à la saisie du tampon (aide souvent inexistante dans l'orgue corse).

Quelquefois, la calotte en métal est soudée directement sur le haut du corps.