Reprises

Lorsque l'on se dirige vers l'aigu dans l'écoute des tuyaux, l'oreille humaine atteint bientôt une limite auditive.

Le facteur crée alors à cet endroit une reprise. Il continue la suite des tuyaux, mais en les faisant sonner une octave plus bas.

On parle ainsi de plafond, lequel varie en général entre le 1/6 et le 1/8 de pied dans l'orgue corse.

Certains jeux aigus peuvent avoir, de cette façon, plusieurs fois des reprises.

Ecouté séparément, un jeu avec reprises apparaîtra non seulement très aigu, mais discontinu.

 

Telle est la magie de l'orgue où ces reprises ne se font plus entendre et se fondent dans l'ensemble quand ces jeux sont employés en mélange avec d'autres.

On rencontre le plus souvent des reprises dans les rangs du Ripieno, mais aussi dans l'aigu de la Tierce du Cornetto.