Rallonges des tuyaux

Il n'est pas rare d'observer, dans maints orgues restaurées, des rallonges de métal neuf terminant le haut de certains tuyaux.

 

Les raisons de ces ajouts sont diverses :

- dévoration des rats,

- succession de mauvais accordeurs ayant dénaturé de façon irréversible le haut du corps,

- recoupe du tuyau lors d'une élévation du diapason d'origine,

- recoupe du tuyau faisant suite à son déplacement pour sonner ailleurs dans le même jeu ou d'autres jeux du même orgue.

 

Les bagues ajoutées sont confectionnées dans le même alliage et redonnent au tuyau sa longueur d'origine.

Dans le cas d'un manque minime à cette longueur, il faudra recouper quand même un tant soit peu de métal ancien pour que la soudure de ce rajout ne soit pas trop près du haut du tuyau. Le cordon de soudure, très dur et souvent plus épais que la paroi du tuyau, représenterait alors un obstacle certain à l'emploi de l'accordoir.