Pompes

Petits soufflets cunéiformes, disposés sous les réservoirs et destinés à les remplir de vent.

Elles doivent être au moins deux pour pouvoir alternativement pulser constamment de l'air. Pendant qu'une se décharge, l'autre se remplit, et inversement.

Elles sont le plus souvent actionnées par un long levier manuel manié par un mouvement alternatif.

Ce peut être quelquefois deux planches fortes fixées sous les tables mobiles inférieures de ces pompes et les dépassant. Le souflleur y prend place et pompe alors avec ses jambes en utilisant le poids de son corps.

On rencontre aussi, mais plus rarement, un système de manivelle relié à un vilebrequin, remplaçant le levier alternatif.