Commune

Oletta

Edifice

Sant' Andria

Emplacement

En tribune au-dessus de la porte d’entrée principale

Facteur

Agati-Tronci

Date

1888

Etat actuel

Bon

Historique

On observera une étonnante coïncidence entre :

le numéro de l'opus 1111

la date 1777 de la première pierre de l’église,

la date de l’orgue 1888

1930 : Intervention de Georges Helbig

1969 : intervention de Yvon Devichi

1982 : restauration par Jean-Claude Galtier

2007 : relevage par Jean-Louis Loriaut

Etendue du clavier

52 notes de do1 à sol5 avec première octave courte

Etendue du pédalier

18 touches de do1 à la2

17 gravures de pédale de do1 à sol#2

Tirasse obligée de do1 à sol#2

Composition du clavier manuel

Principale nei bassi 8’ (mi1 en façade)

Principale nei soprani 8’

Ottava nei bassi 4’ (8 premiers en bois ouverts)

Ottava nei soprani 4’

Decimaquinta 2’

Pieno 1’1/3, 1’, 2/3’

Pieno 1/2’ (toute l’étendue), 1/3’ et 1/4’ (basses seulement)

Voce angelica nei soprani 8’

Cornetto cinese nei soprani 5’1/3

Flauto in ottava 4’ (8 premiers communs avec l’Ottava)

Ottavino nei soprani 2’

Cornetto 4’, 2’2/3, 1’3/5

Voce Umana 8’

Viola nei bassi 4’

Corno inglese nei soprani 16’

Trombe nei bassi 8’

Trombe nei soprani 8’

Oboe nei soprani 8’

Clarone nei bassi 4’

Campanette

Composition du pédalier

Contabassi 8’ ouvert en bois

Tromba 8’ en bois (sur un sommier à part)

Tirage des jeux

A droite, sur deux lignes verticales, déplacement horizontal avec encoche

Coupure en basses et dessus

mi3 - fa3

Accessoires

Tira ripieno par une pédale latérale à droite

Polisire par une pédale latérale à droite

Tamburo de 3 tuyaux par la touche la2 du pédalier

Banda militare par une pédale au-dessus du pédalier

Terza mano

Rideau

Production du vent

1 réservoir rectangulaire à tables parallèles et plis compensés, avec 2 pompes actionnées par un levier manuel, anciennement par un villebrequin (en partie retrouvé)

Un ventilateur électrique datant de 1982

Pression 80 mm

 

Diapason

444,5 hz à 15,9°C

Tempérament

Egal

Commentaires

Sommier manuel à ressorts

Sommier de pédale : il semble qu’il y ait eu des modifications. On y observe des trous sans tuyaux, des trous bouchés et des déports sans tuyaux

Ce constat est corroboré par des traces d’ancienne tenue de galon sur l’arrière du buffet, plus haut que les tuyaux en bois actuels.

Le mécanisme de l’horloge du clocher est placé sur le toit de l’orgue, avec une saillie de son compartiment en haut, à l’intérieur du buffet. Ce-dernier est éloigné du mur arrière pour pouvoir laisser descendre les contrepoids du mécanisme

A qui s'adresser

Mairie

04.95.39.01.09

oletta@wanadoo.fr

   

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now