Lèpre de l'étain

 

L'étain est souvent atteint par une transformation chimique de sa texture, provoquant sa lente désagrégation, des boursouflures, un effritement, appelée lèpre, mais sans aucun danger pour l'homme.

L'origine exacte de ce phénomène est encore mal défini.

On suppose que le métal en fusion, prêt à être coulé en feuille, aux premiers moments de la fabrication des tuyaux, a été mal oxygéné.

 

Il est parfois difficile sinon impossible d'effectuer des réparations sur ce métal. La soudure ne s'attache pas et des micro-porosités nuisent au bon parler du tuyau.

Le tuyau est alors reconstruit à neuf en copie exacte de l'ancien.