Hygrométrie

La teneur d'humidité dans l'air ambiant autour d'un orgue est plus importante que le degré de chaleur.

La trop grande sécheresse fera se rétreindre les bois et ils se fendront ou se décolleront.

La trop grande humidité les fera se gonfler, se déformer et parfois diluer la colle les assemblant.

Le bois est une matière relativement élastique, mais certaines déformations peuvent être sans retour.

Dans la variation de l'humidité, la crainte n'est pas tant son amplitude que sa vitesse.

On a vu des orgues anciennes vieilles de 400 ans, mourir en une seule heure, le jour où la paroisse inaugurait un dimanche matin à l'office, le nouveau chauffage qu'elle venait fièrement d'installer.

L'utilisation de bois à plusieurs couches collées ensemble, avec croisement du sens des fibres, judicieusement employés, permet de parer à ces dangers dans certains lieux soumis à des hygrométries agressives.