Feintes

Terme très ancien désignant ce que l'on appelle aujourd'hui les touches noires ou dièses d'un clavier.

Ce mot ne peut être dissocié de celui de naturelle, ou touches blanches.

Ils se complètent et s'expliquent mutuellement.

Il va de pair avec celui d'altération et renvoie à l'histoire de la gamme musicale et du clavier.

Leur formes sont variables : carrées ou légèrement coniques vers le haut, l'avant à angle droit ou avec une pente.

Les matières varient aussi : ébène pur ou bois dur noirci (châtaignier ou noyer ou autre fruitier), ou plaqués avec de l'os.