Expression

Certains plans sonores à l'intérieur du buffet de l'orgue, sont parfois enfermés dans des boîtes dont la paroi avant est faite de jalousies mobiles. L'ouverture en est commandée par une pédale progressive par l'organiste.

On parle alors de boîte expressive.

Le son provenant des tuyaux enfermés dans cette boîte, peut-être ainsi modifié à loisir en intensité, par le truchement du mouvement de ces jalousies.

L'efficacité de cet effet passe par plusieurs exigences techniques :

- une étanchéité rigoureuse de l'enfermement

- pas d'économie dans l'épaisseur des parois

- un silence absolu dans le mouvement des jalousies et de sa mécanique

- une douceur dans le maniement, permettant une progression par nuances infinies 

Cet artifice apparaît vers le premier tiers du 19ème siècle en Europe, et se généralise par la suite. Il est un des traits essentiels de la facture romantique continentale, en particulier du Récit romantique. 

On ne le trouve en Corse que sur les instruments d'origine française.

Une exception : le clavier d'écho du Serassi de Santa Maria di Bastia.

Ghisoni