top of page

 Commune

Centuri

Edifice

San Silvestru

Emplacement

En tribune au-dessus de la porte d’entrée principale

La tribune est plus ancienne

Facteur

De Ferrari Luigi

Date

1835

Etat actuel

En cours de relevage,

à la suite d'une récente et violente attaque de rats.

Historique

1771-72 le facteur romain Petrus Pirani réalise un premier orgue. Il a déjà construit en 1770 l'orgue de Morsiglia, commune voisine.

1835 Luigi de Ferrari en fabrique un nouveau à partir de cet ancien instrument. Il signe son oeuvre au fond de la laye du sommier manuel "Luigi De Ferrari Organaro Centuri li 4. 7bre 1835"

1868 octobre : nouveau buffet (celui actuel), de Giovanni Ferrari qui signale son passage sur un faux-registre

1914 : juillet, intervention de Viani Marius Ferrari

1987 : restauration en l'état par Jean-Louis Loriaut

2022 : relevage par Jean-Louis Loriaut à la suite d'une attaque de rats et de chauve-souris

Etendue du clavier

45 touches de do1 à do5 avec première octave courte

Etendue du pédalier

8 touches de do1 à si1 avec octave courte plus une touche isolée à droite non reliée

8 gravures de pédale de do1 à si1 avec octave courte

Tirasse de do1 à si1.

Composition du clavier manuel

Principale 8’ (fa1 en façade)

Ottava 4’

Decimaquinta 2’

Decimanona 1’1/3

Vigesimaseconda 1’

Vigesimasesta 2/3’

Vigesimanona 1/2’

Flauto in Ottava 4’ (4 premiers communs avec l'Ottava)

Cornetto 2’2/3, 2’, 1’3/5

Voce Umana 8’

Composition du pédalier

Contrabassi 16’ et 8’ ouverts, parlant ensemble sans registre.

Par manque de hauteur, les 4 premiers du 16 pieds sont coupés en 8 pieds tout en gardant leur taille de 16 pieds.

Tirage des jeux

A droite, sur une ligne verticale, tirage vers soi

Restitution en 2022 des boutons de tirage des jeux en copie de ceux de  1835.

Coupure en basses et dessus

si2 - do3

Accessoires

Tira-ripieno restitué en 2022

Production du vent

2 soufflets cunéiformes relevés par poulies

Un ventilateur électrique

Pression d'origine de 52 mm, restituée en 2022

Diapason

437,81 hz à 11°C

Tempérament

Egal

Commentaires

Luigi De Ferrari reconstruit l'instrument en réutilisant un orgue plus ancien de 45 notes, alors qu'il construisait déjà des orgues à 50 notes (Lumiu 1831).

Ce buffet ancien comportait vraisemblablement 5 compartiments avec une distribution des tuyaux de façade 5 + 9 + 5 + 9 + 5.

On peut voir un rare vestige du buffet ancien en pin avec une cale en équerre maintenant le haut de la joue ré de la fenêtre. La cale provient d'un montant encadrant la fenêtre ancienne. Liséré bleu, étiquette du tirage de la Voce Umana.

 

Luigi réutilise le clavier et le pédalier et les éléments du tirage des jeux (planche des rouleaux, rouleaux, balanciers ?), la tuyauterie dont la façade ancienne à laquelle il ajoute un Fa 1 de 8 pieds, au centre.

Il fait à neuf le sommier, l'abrégé manuel. Il restaure ou construit deux soufflets cunéiformes qu'il signe.

Il réutilise toute la tuyauterie ancienne, complétant les manques, et transformant la Flauto in duodecima en Flauto in ottava.

Il ajoute un sommier de pédale avec un double jeu de 16-8 pieds, en pratiquant une niche dans le mur arrière.

 

En 1868, le buffet ancien, jugé trop vétuste ou passé de mode, fait la place à l'actuel en pin, installé par Giovanni De Ferrari, le frère cadet de Luigi.

Ce-dernier ajoute un troisième soufflet.

En 1987 les tuyaux de façade, tous très lépreux, avec écusson en rond, ont eu leurs biseaux récupérés et remontés dans leurs copies neuves avec écusson ogival.

Lors de cette restauration, pendant une absence du facteur et sans son accord, un zèle intempestif et mal contrôlé de la Municipalité d'alors, a recouvert de peinture grise le sas d'entrée et de peinture marron la moitié basse du buffet de 1868, qui était resté jusque là en pin naturel.

En 2022, restitution du rideau

A qui s'adresser

Mairie

04.95.35.60.06

 

bottom of page